Le procès de l’attentat du nouvel an en Turquie qui s’est ouvert le 11 décembre dernier va reprendre le 26 mars prochain. Téné Traoré, 24 ans, une franco-sénégalaise, est dans le box des accusés. Elle est soupçonnée d’avoir activement participé à la tuerie qui a fait 39 morts dans une discothèque d’Istanbul.

La Sénégalaise qui n’a pas assisté à la première audience, en raison de son accouchement récent en prison, a été interrogée par vidéo-conférence. Téné Traoré a admis devant le tribunal avoir tenté de rejoindre de rejoindre les rangs de « l’Etat islamique (Ei) pour vivre en paix avec ma religion », rapporte le journal Libération. Mais, ignorait les agissements de son époux, présumé tueur de l’attentat.

Selon les sources du journal,  la police turque qui doute de cette version soutient que la jeune femme est un « cadeau » que l’Ei a offert au présumé tueur après son acte. Le mariage religieux aurait été célébré 6 jours après l’attentat. Selon les services de renseignements turcs, Téné Traoré devait retrouver en Syrie ses deux sœurs radicalisés et qui font l’objet de signalement en France. Elle se serait donc rendue en Turquie pour prendre contact avec des passeurs travaillant pour l’Ei.

 

Auteur: Seneweb News – SenewebNews-RP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here