A l’appel de la Feder (Fédération des syndicats d’enseignants) , une dizaine de syndicats observent ce mardi 19  et jeudi 21 décembre une grève totale sur toute l’étendue du territoire… Et criblent  de balles “Serigne Mbaye Thiam qui ne prend pas en compte les revendications des enseignants”.

Cette paralysie des écoles sénégalaises, du préscolaire au moyen secondaire, dit-on, est due, entre autres, aux “nombreuses difficultés et autres engagements non-tenus” qui grippent ce secteur.

“Le système éducatif est dans des eaux troubles, parce qu’il est très mal piloté. C’est du pilotage à vue; en tant qu’organisation syndicale et responsable du système éducatif, nous ne pouvons pas rester les bras croisés en regardant le système éducatif crouler”, explique Mbaye Sarr, membre de la Feder.

“C’est pourquoi, poursuit-il, nous tirons la sonnette d’alarme afin que les autorités prennent les dispositions nécessaires. Nous sommes dans une situation terrible”. Tout dernièrement, rappelle-t-il, des élèves-maîtres ont été affectés à l’intérieur du pays avant de rebrousser chemin pour une question de mauvais ordres de service mal ficelés.

A en croire M. Sarr, ces manquements constituent “un cafouillage monstre, parce que le ministre Serigne Mbaye Thiam fait de l’amateurisme. Il est un amateur à la tête des professionnels…”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here