Cinq ans après son lancement la traque aux biens mal acquis a apporté 200 milliards Cfa à l’Etat du Sénégal. La révélation a été faite l’ancien ministre de la Justice et ancien Premier ministre, Aminata Touré, ce mardi lors d’un entretien avec les journaliste de la RFM. A l’occasion, elle a demandé la poursuite des «avoirs volés » et l’« audit de tous les gestionnaires de l’Etat ». Ecoutez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here