Guédiawaye fête cette année ses 50 ans. Mais la célébration de ce demi siècle d’existence de la ville risque de se faire dans la division. Les acteurs culturels affiliés à Guédiawaye Hip Hop dénoncent l’insuffisance des moyens dégagés par le maire Aliou Sall pour la fête qui débute demain vendredi.

« Le gouvernement sénégalais devrait saisir cette opportunité pour parler à la jeunesse, aux femmes, parce qu’ils le font à l’occasion des élections. Mais la ville de Guédiawaye est abandonnée. La célébration des 50 ans de notre ville ne se sent pas. Nous avons le droit de connaître notre histoire. Les nouvelles générations doivent comprendre l’histoire de Guédiawaye. Comment cette vile est née et comment sera-t-elle dans cinquante autre années. Je suis véritablement déçu. Nous n’allons pas boycotter cet événement, car un boycott veut dire que la destinée de la ville dépendait de ces autorités », dit le rappeur Malal Talla alias Fou Malade sur les ondes de Rfm.

Le rappeur dit comprendre ce sentiment de désintéressement parce que « le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, est fatickois. Il n’est pas Guédiawayois ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here