Xamle.net est en mesure de vous révéler que plus de deux semaines aprés l’ inauguration de l’AIBD, le salon d’honneur est encore dans l’incapacité d’accueillir les ayant-droits. C’est à dire les officiels, ministres, députés, ambassadeurs, etc?De quoi dérouter ces personnalités qui n’ont pas l’habitude de voyager comme le Sénégalais lambda. Qu’est-ce qui est à l’origine de cet impair qui n’a pas fini de faire grincer les dents?
En haut lieu et du côté du ministére des Transports aériens c’est l’omerta totale. Du côté du ministére des Affaires Etrangéres qui gére directement la gestion du salon d’honneur, une source nous confie que les agents du protocole en fonction à l’aéroport Leopold Senghor de Yoff sont pour le moment en « chômage technique » avec l’ouverture de l’AIBD. Ce qui confirme l’absence pour le moment d’un salon d’honneur à l’AIBD et conforte les critiques sur les « trous » notés au niveau du nouvel aéroport international de Diass.
Malgré la volonté affichée des autorités, notamment du ministre des Transports aériens, à démentir certains faits, force est de constater que les couacs sont nombeux. Et pour ne rien arranger, ça grince des dents du côté du ministére des Affaires Etrangéres. Pour preuve, le service du protocole pourrait vivre des surprises avec ses agents souvent déployés à l’aéroport. Une source de nous confier que Diass n’est pas Yoff, du fait de l’éloignement, et que si les moyens (primes de transports, etc) ne suivent pas pour accompagner les fonctionnaires du protocole, personne ne voudra aller à l’AIBD.Le nouvel aéroport n’enchante pas les agents du protocole. Le sentiment qui régne pour le moment est une certaine nostalgie de l’aéroport de Yoff aussi bien au niveau du protocole que des officiels.
Tout ceci pour dire que l’AIBD, inauguré en grandes pompes et dans la précipitation, manque cruellement d’âme….et de salon d’honneur.

E.K.-XAMLE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here