Le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (Bby), Aymérou Gningue, se dit favorable à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire, si cela pourrait aider à tirer au clair l’affaire des 200 milliards de francs Cfa recouvrés dans le cadre de la traque des biens mal acquis. En réponse au député Abdoulaye Baldé, qui veut une commission d’enquête parlementaire, Aymérou Gningue a fait savoir que son collègue sait bel et bien par où passer pour le faire.

« L’honorable député Abdoulaye Baldé n’a pas même à saisir le groupe des non-inscrits ou un autre groupe parlementaire. En tant que député, il peut effectivement saisir le président de l’Assemblée nationale, demandant la constitution d’une commission d’enquête sur le sujet. Et une fois que cette demande est faite, elle va être discutée au niveau du bureau de l’Assemblée et en conférence des présidents. Je pense que, comme la demande qu’il va faire, conformément à l’article 48 de notre règlement intérieur, (il) devrait normalement faire un exposé des motifs pour expliquer pourquoi il veut le faire. Et je pense qu’à ce moment nous, députés, on va apprécier. Il n’y a pas de problème particulier », a-t-il confié à la Rfm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here