Le procès Khalifa Sall et Cie a été renvoyé à nouveau au 23 janvier prochain. Une décision du juge Malick Lamotte sur demande de la défense.

Après un premier renvoi, le 14 décembre dernier, les parties prenantes au procès Khalifa Sall n’ont pu débattre mercredi, pour une deuxième audience, de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.

La défense a demandé au juge Lamotte de renvoyer ladite affaire jugée en audience spéciale dans la salle 4.

Selon les avocats du maire de Dakar, le dossier n’est pas en état d’être jugé, parce que des avocats n’ont pas encore reçu l’avis. S’y ajoute que les conseillers du maire de Dakar ont déposé deux listes de témoins à faire comparaître, dont Moustapha Niasse, Idrissa Seck, Ousmane Tanor Dieng, Amadou Bâ.

Et pour cette nouvelle donne, l’autorisation du chef de l’Etat est obligatoire pour certains. Naturellement, les avocats de l’Etat, l’agent judiciaire de l’Etat et le procureur  de la République se sont opposé à cette requête de leurs confrères.

N’empêche, le président du tribunal correctionnel, Malick Lamotte,  a suivi la défense et renvoyé toutes les parties au 23 janvier prochain.

« Nous sommes dans une position de neutralité, nous voulons garantir le droit et nous n’attendrons pas les avocats qui ne sont pas dans la salle. Nous n’accepterons pas d’autres demandes de renvoi. Il m’a été aussi notifié que les dossiers ont été envoyés. Mais nous tiendrons à ce que toutes conditions soient réunies », a-t-il soutenu. Non sans demander aux avocats concernés de se rapprocher du tribunal pour les dossiers.

Khalifa Sall est exclu,  samedi dernier, du Parti socialiste. Lui et ses co-détenus, en détention, depuis le 7 mars dernier, sont poursuivis dans le cadre  de l’affaire de détournement présumé de la Caisse d’avance de la Ville de Dakar, portant sur 1, 8 milliard de F Cfa.

Association de malfaiteurs, escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux, sont, entre autres, les chefs d’accusation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here