En route vers le palais de la République en 2019, Idrissa Seck ne devrait pas seulement se confronter à Macky Sall, l’actuel chef de l’Etat, ou autre candidat du Pds. Celui qui tend de plus en plus à s’emparer de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal, avec les déboires de Khalifa Sall devant dame justice, semble être aussi appelé à franchir l’écueil Malick Gakou. Un leader de parti dont les cadres se sont empressés hier, jeudi, de renouveler leur engagement à sa candidature pour 2019, en finançant la caution nécessaire de 65 millions à l’élection présidentielle. Comme pour mettre du plomb dans les ailes de Bamba Fall, le maire de la Medina, qui a fait avant-hier d’Idrissa Seck le président et leader naturel de Mankoo vers les prochaines échéances !
La perspective de la candidature potentielle d’Idrissa Seck, le leader de Rewmi, comme porte-flambeau de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal à la présidentielle de 2019 serait-elle en passe d’être torpillée par le Grand parti ? En tout cas, au lendemain de la sortie du maire de la Médina Bamba Fall au Palais de justice de Dakar abritant le procès de Khalifa Sall, et trouvant en Idrissa Seck le profil approprié pour diriger Mankoo vers les futures échéances, le Grand parti s’est empressé de renouveler  la candidature de son patron à la prochaine présidentielle.Face au jeu d’ombres orchestré au sein de la coalition de l’opposition arrivée en troisième position aux dernières joutes législatives, la Convention nationale des cadres du Grand parti (GP) a pris les devants pour mettre de nouveau Gakou sur orbite pour 2019.  Un communiqué de presse émanant du Gp et en date d’hier, jeudi 4 janvier, renseigne ainsi que la direction de la Convention nationale des cadres du Grand Parti (GP), reçue par Malick Gakou, a tenu à l’informer de son « engagement de financer intégralement le paiement de sa caution en vue de la présidentielle de 2019 ». Et la source de faire remarquer dans la foulée : « A ce titre, d’ores et déjà, 42, 5 millions de francs Cfa ont été mobilisés sur la base de cotisations diverses des cadres qui se sont engagés à boucler le montant total des 65 millions de francs Cfa au plus tard le 31 mars 2018 »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here