Il est triste de constater que ceux qui doivent protéger la population ne disposent pas de moyens pour bien faire leur travail. En effet, A Khombole, l’unique voiture d’incendie est en panne depuis plus de deux ans. Aussi, les Pompiers de la brigade de khombole n’ont  ni casques, ni gants, encore moins de masques.

Informés d’un incendie, les soldats du feu arrivent sur les lieux sans équipements. S’il n’y avait pas la présence de leurs collègues de Thiés, Diourbel et Tivaouane, la situation serait catastrophique. À la fin, ils étaient obligés d’utiliser des bidons d’eaux de 20 litres et ne pouvaient même pas continuer leur travail après l’incendie, de peur que le bâtiment ne s’écroule sur eux, surtout qu’ils n’ont aucun équipement de protection. Les autorités sont appelées à y remédier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here