Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement est averti, le gouvernement également. La Coordination des Syndicats de la Sénégalaise des eaux (SDE) a déposé un préavis de grève le lundi 15 janvier pour dénoncer l’échec des négociations sur le Mémorandum des travailleurs de ladite société.

» Toutes les procédures pour amener le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement à accepter la négociation sur le Mémorandum des travailleurs de SDE sur la nouvelle réforme se sont soldées par un refus catégorique de cette dernière. La tentative de conciliation convoquée par le Directeur Général du Travail et de la Sécurité Sociale (DGTSS) le 21 décembre 2017 s’est soldée par un refus du Ministère de se présenter », Ont prévenu le différents secrétaires généraux de syndicats de la SDE dans un communiqué.

Le plus à craindre se trouve dans la suite de leur texte. En effet, si après le délai indiqué dans le préavis de grève (le 15 février 2018), la situation n’évolue pas, ces syndicats menacent de perturber la distribution d’eau au Sénégal.

« La Coordination des Secrétaire Généraux au nom des travailleurs de la SDE tient pour seul responsable le gouvernement du Sénégal de toute perturbation qui interviendrait dans le sous-secteur de l’hydraulique urbaine au Sénégal à la fin de ce préavis », avertit le document.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here