Idrissa Seck devant le tribunal de Dakar estime que le procès de khalifa Sall est un procès politique destiné à éliminer un adversaire politique.
Le leader de Rewmi avance que l’Exécutif cherche de plus en plus à utiliser le pouvoir judiciaire comme arme contre ses adversaires. Ce qui est inadmissible, selon l’ancien maire de Thiès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here