Le Lieutenant-Colonel Issa Diack, Commandant de la Section des recherches de la Gendarmerie et ses hommes n’ont pas perdu de temps dans l’enquête sur la tuerie de Boffa. Très vite, leurs investigations les ont menés sur la piste de plusieurs individus qui ont été ensuite écrouées, dont celui qui est réputé être le cerveau de l’attaque. Le Pandore a expliqué que ces 16 individus sont liés par des preuves avérées, à l’attaque.
« De tout ce qui précède, les preuves tangibles et avérées attestent de l’implication directe des personnes arrêtées, qui ont déféré au parquet, dans le cadre de la tuerie de la forêt du Bayotte Est. », a-t-il expliqué face à la presse ce jeudi, à Ziguinchor.
Quant aux liens entre ceux qui ont été arrêtés et le Mfdc, le Lieutenant-Colonel Diack précise: « Les éléments de preuve fournis par l’enquête aideront certainement à asseoir la conviction du juge sur l’implication ou la non implication des mouvements rebelles quelconques dans la tuerie de Boffa Bayotte. »
L’homme de tenue de clore sa communication en rassurant les populations en ces termes: « Conformément aux instructions de M. le président de la République et le Général de corps d’armée, le haut commandant de la gendarmerie nationale, les actions menées et celles à venir, visent à rassurer les populations en ce qui concerne leur sécurité mais également la sécurité de leurs biens », conclut-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here