Ginette Charlotte Andrée Yvonne Eboué, que le poète-président a épousée en premières noces, appartenait à la franc-maçonnerie. Ginette sera, en effet, initiée en 1968 dans la loge « le Libre Examen ». Elle était très engagée. Jeune Afrique l’a rappelé dans son numéro à paraître parcouru par Dakar Actu. Pour rappel, fille de l’ancien gouverneur général de l’Afrique Equatoriale française Félix-Eboué, elle est la mère de Francis Arfang Senghor, l’unique fils vivant de Léopold Sédar Senghor, né en 1947. L’autre enfant de Senghor et de Ginette s’appelait Wali. Ce dernier est décédé en 1983 en tombant du cinquième étage de son appartement de Paris.

L’enquête de jeune Afrique a aussi révélé que le nouveau chef d’Etat libérien George Weah et la vice-présidente Jewel Howard Taylor sont francs-maçons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here