La tension est vive, ce matin, à Saint-Louis. Très en colère, des pêcheurs de Guet-Ndar ont violemment protesté contre le meurtre d’un des leurs, atteint par balle à Ndiago par des garde-côtes de la Mauritanie.

Les manifestants ont d’abord brùlé des cantines maures établies au marché de Ndar Toute avant de se ruer vers l’ile nord pour saccager la « boutique poste » et une autre en face de la pharmacie Kandji.

Tout le matériel trouvé sur place a été vandalisé par cette rage noire que la police tente de disperser difficilement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here