La pirogue sénégalaise interceptée, samedi passé, dans les eaux mauritaniennes et dans laquelle un pêcheur a été tué par les garde-côtes mauritaniens « aurait refusé d’obtempérer aux mises en gardes répétées des garde-côtes et s’est même rapprochée du bateau de surveillance dans l’intention d’entrer en collision avec lui en vue de l’endommager », selon un communiqué de l’Etat-major Général des Armées mauritaniennes rendu public ce mardi, rapporte akhbar.info .

Selon le communiqué, « la pirogue a été intercepté dans la soirée du samedi 27 janvier 2017 dans la zone de N’diago à la position (16° 06 N – 16° 35 W) et péchait sans autorisation dans nos eaux territoriales« .

Face à cette situation dangereuse, poursuit le communiqué, « et dans le but d’immobiliser l’embarcation, le patrouilleur a procédé aux tirs sur le moteur de la pirogue« .

« Après son immobilisation, il s’est avéré que l’un de ses neuf occupants a été touché et il succomba à ses blessures quelques temps après » a regretté l’Armée mauritanienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here