(FILES) A picture taken 14 June 2001 shows the Statfjord A-platform in the North Sea. A large amount of oil has spilled near the Statfjord-A offshore oil platform in the North Sea, Norwegian authorities said 12 December 2007, indicating that it was the second largest spill in the country's history. "There was a very large spill while transhipping oil from the platform to a ship," Inger Anda, a spokeswoman for the Petroleum Safety Authority Norway, told AFP. AFP PHOTO - SCANPIX - HO - NORWAY OUT

« Requin Tigre 1 » a été un échec. Kosmos Energy, qui forait le dernier puits de sa seconde phase d’exploration, dans le Saint-Louis Offshore profond, au large de la Mauritanie et du Sénégal, n’a pas rencontré d’hydrocarbures. C’est ce qu’a appris Seneweb ce lundi. En effet, « Requin Tigre1 » a été foré à une profondeur totale de 5200 mètres pour évaluer les réservoirs cénomaniens et albiens. L’exploration a été entièrement effectué. Mais, au finish, elle n’a pas produit les attentes escomptées.

« L’analyse post-puits est actuellement en cours pour déterminer les raisons pour lesquelles elle a échoué. Les connaissances de l’exploration du puits, ainsi que nos connaissances actuelles, fourniront un avantage concurrentiel et amélioreront notre compréhension des systèmes pétroliers du Crétacé en eaux profondes au large de la Mauritanie et du Sénégal », renseignent les responsables de la Compagnie.

Cependant, il faut rappeler que les autres puits que la Compagnie a forés, tels que « Yaakar », « Tortue », « Marsouin », « Teranga », ont tous connu un succès. Requin Tigre est le seul puits qui n’a pas tenu ses promesses. Kosmos compte procéder à une évaluation approfondie avant de passer à sa seconde phase d’exploration au large de la Mauritanie et du Sénégal, prévue dans le second trimestre de cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here