Dans l’ombre cette saison de Roberto Firmino et Mohamed Salah, Sadio Mané a un peu perdu de sa superbe cette saison. Et si le Sénégalais retrouvait la lumière face au FC Porto dès ce mercredi.

L’arme la plus létale de Liverpool cette saison n’est plus sénégalaise. Elle vient plutôt d’Egypte ou du Brésil. Depuis quelques mois, Mohamed Salah et Roberto Firmino sont en effet devenus les deux joueurs les plus dangereux pour les défenseurs adverses. Sadio Mané a lui marqué un peu le pas. Pourtant, ses statistiques et ses performances cette saison sont loin d’être risibles ! Auteur de 9 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues, l’ailier formé au FC Metz est le Red ayant subi le plus de fautes cette saison (50) et continue à faire la différence sur le côté avec 4,2 dribbles par match (52,2 % de réussite) et 80% de passes réussies. De quoi faire rêver une multitude d’équipes en quête d’un dynamiteur sur l’aile.

Oui mais voilà, depuis sa grave blessure à un genou en avril dernier, Mané peine à retrouver son niveau optimal. « Je dois être constant et me surpasser, a-t-il confié en janvier. C’est pourquoi je suis parfois frustré lorsque les choses ne me conviennent pas. Je dois travailler plus que dur que je ne l’ai déjà fait. » Il faut dire que 2018 ne rime pas encore avec réussite pour la star de la sélection sénégalaise (13 buts en 46 matchs) avec 2 buts et 2 passes décisives en 9 titularisations. Mais l’ancien pensionnaire de Southampton n’est pas avare en efforts et l’altruisme dont il fait preuve à chaque match n’est pas étranger à la 3ème place toujours détenue par les Reds en Premier League.

Le second souffle, c’est ce que va chercher Sadio Mané à l’aube d’une fin de saison qui s’annonce passionnante en club, comme en sélection avec la Coupe du Monde russe qui se profile. D’autant plus que le départ de Philippe Coutinho au FC Barcelone va accroître ses responsabilités offensives, comme pour Firmino et Salah. Cet hiver, Jürgen Klopp et son board ont en effet préféré mettre le paquet sur le recrutement d’un stoppeur, Virgil van Dijk, plutôt qu’un remplacement de l’envergure de Coutinho. L’ancien grand espoir du football anglais Daniel Sturridge a même été prêté à WBA, même si son rôle s’était considérablement affaibli depuis des mois.

Simplement un manque de chance pour Mané ?

Ancien milieu de terrain de la maison liverpuldienne (1995-1999), Jason McAteer a ciblé ce qu’il manque au n°19 des Reds pour retrouver le feu des projecteurs. « C’est difficile parfois, votre forme peut baisser en raison de la fatigue. Il a fait beaucoup de voyages et fixé un niveau incroyablement élevé pour lui-même la saison dernière, a-t-il analysé pour le site Thisisanfield. Lors de ses dernières sorties, il n’a pas aussi été impliqué ou créatif qu’auparavant, mais je trouve que les efforts, le désir de bien faire et l’attitude sont toujours là. Il a juste besoin de cette petite chance qui lui a échappé au cours des cinq ou six dernières semaines. » Les défenseurs du FC Porto, l’adversaire de Liverpool mercredi soir, vont prier que cette chance le fuit encore un peu plus longtemps…

Source : Bein Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here