Le Front patriotique pour la défense de la république (FPDR) a condamné les déclarations prêtées à Aly Ngouille Ndiaye, en ce qui concerne l’élection de Macky Sall au deuxième tour de la présidentielle de 2019.

La Conférence des leaders du FPDR, réunie en séance ordinaire le lundi 26 février 2018, a pris connaissance des graves déclarations du ministre de l’Intérieur au sujet de l’organisation de la prochaine élection présidentielle.

Le FPDR prend note de la franchise brutale avec laquelle Aly Ngouille Ndiaye a décliné l’objectif qu’il poursuit : mettre toute l’organisation du ministère de l’Intérieur au service de l’APR, en vue d’une élection au premier tour de Macky Sall.

Chacun sait que la réélection de Macky Sall demeure une perspective chimérique dans le cadre d’élections régulières, où chaque électeur dispose de sa carte et où les voix sont décomptées dans la transparence.

Dans ce contexte, cette déclaration doit être comprise comme une véritable déclaration de guerre. Elle exprime la détermination de Macky Sall et de ses bras armés à rééditer le coup de force observé lors des législatives, pour imposer aux Sénégalais un président dont ils ne veulent plus.

Cette détermination à frauder doit rencontrer une détermination supérieure. C’est la condition préalable de l’organisation d’une présidentielle honnête et transparente.

Le FPDR s’inscrit dans cette perspective et invite instamment les militants, les sympathisants, et surtout la jeunesse, à se tenir mobilisés et disposés à tout sacrifice pour faire respecter le droit des citoyens sénégalais à choisir librement leur président.

Il s’agit, avec toutes les forces démocratiques, de mener les combats devenus inévitables, pour tenir loin de nos élections les Aly Ngouille Ndiaye et Thiendella Fall, en les confiant à une autorité consensuelle et crédible.

Dakar le 26 février 2018        
La Conférence des leaders 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here