Youssou Ndour est déçu. C’est lui-même qui le dit avec une précision qui en dit long sur sa déception du moment. Le ministre conseiller du chef de l’Etat est déçu du Macky, de son fonctionnement, de ses menées et de sa direction. Cette fois-ci, le chanteur sert une musique aux tonalités grinçantes. La rythmique n’est pas pour faire danser les aperistes avides de dithyrambes envers leur leader et autres louanges à même de leur assurer un second mandat. Plus d’un collaborateur du président a du se boucher les oreilles en entendant le roi You débiter ses vérités. Il nous revient que l’Apr a été secoué par cette sortie. Pourrait-il en être autrement?

Youssou Ndour sent-il le vent tourner? A l’appréciation de sa sortie, beaucoup ont très vite fait d’y voir une volonté du ministre-conseiller de Macky Sall de tourner le dos au pouvoir en place. D’autant plus que, comme rarement, l’ancien ministre de la Culture convoque le peuple et se place à ses cotes. Comme pour mieux lâcher le Macky ? A un an pile de l’élection présidentielle, cette prise de position ne peut être anodine. Que dit Youssou Ndour? Que le régime de Macky Sall ne peut pas le contenir ni le retenir de faire face à ses responsabilités. Comme dans un réveil brutal, le collaborateur du chef de l’Etat prend à témoin les Sénégalais face au bilan a venir. Les fins de règne ou de mandat ont cela d’extraordinaire qu’elles tombent tous les masques.

L’Apr est secoué, touche parce que sachant tout le poids de Youssou Ndour dans ce Sénégal qui le chérit tant. La surprise est à la hauteur de la radicalité du ministre-conseiller. Pour preuve, le tonitruant Youssou Touré, connu pour être excessif en tout, a supplié la TFM de ne pas diffuser l’émission Face to Face où Youssou Ndour a fait sa fameuse sortie au vitriol contre le régime de Macky Sall. Nombre d’aperistes pensent sans doute comme Youssou Touré. Et Macky Sall dans tout ça ? Il voit en pareille occasion un de ses plus fervents souteneurs et défenseurs rejoindre le camp des contestataires. Mais, que vaut la colère ou la déception de You aux yeux de Macky ? Là est toute l’équation de cette communication amère sortie de la bouche d’une star planétaire. Qu’en pensera le monde face a la déferlante des réseaux sociaux ?

Jusque-là, le Macky devait face à Idrissa Seck redevenu opposant a part entière. Maintenant, il devra faire face au cas Youssou Ndour. Les voix discordantes doivent réveiller un régime en fin de mandat. Le timing choisi par le ministre-conseiller est ciselé et voulu. «Les Sénégalais doivent savoir ce qu’ils veulent», claironne Youssou Ndour. N’est-ce pas déjà une invite à se révolter contre le pouvoir en place et créer une autre alternance ?

XAMLE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here