Les syndicats d’enseignants mettent le turbo et paralysent à nouveau le système éducatif pour une semaine.

Au menu des syndicats les plus représentatifs le G6 (Saemms, Cusems, Sels, Sels/A, Uden, Snelas/F), figurent un débrayage, ce mardi à partir de 9 heures, une grève totale, les mercredi et jeudi, une présence négative le vendredi, et marche nationale ce samedi à Saint-Louis.

But not least, un débrayage est prévu le mercredi 14 mars, suivi d’une grève totale le 15 mars…

Ces syndicats maintiennent toujours le boycott des compositions, des évaluations, des cellules d’animation pédagogique…

La Fédération des syndicats d’enseignants (Federe) entame elle la deuxième phase de son 7e plan d’action rythmé, à partir d’aujourd’hui, par un arrêt de travail et une grève totale demain mercredi et jeudi.

Entre autres, ces syndicats exigent le respect du protocole d’accord signé avec le Gouvernement en 2014, des « négociations sérieuses et inclusives », l’harmonisation du système de retraite, le recrutement d’enseignants, l’augmentation et l’alignement de leur indemnité de logement…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here