Ndeye Dague Gueye, présidente du comité des femmes de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées, déclare que les femmes handicapées sont « souvent victimes de marginalisation ».

Mme. Gueye a profité de la journée de la femme pour indiquer que les femmes handicapées constituent un groupe particulièrement vulnérable » dans la société sénégalaise.

Dans son entretien accordés au Sud Quotidien, Ndeye Dague Gueye de mentionner qu’il y a un « fort taux d’analphabétisation« , chez les femmes « souvent victimes de marginalisation« .

La présidente du comité des femmes encourage les « activités de sensibilisation, des informations sur la santé de la reproduction des femmes handicapées « pour « lutter contre les préjugés« .

Aussi offre t-elle avec son organisation « des formations en coupe, couture, transformation des fruits et légumes, photographie et informatique », et « renforce leurs capacités en leadership, en entrepreneuriat féminin, en approche genre et développement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here