Le Président Abdoulaye Wade conteste le travail des quatre experts de l’Union européenne (UE) qui, au terme d’un audit de la base de données en question, ont affirmé que le fichier électoral sénégalais est « perfectible », mais « cohérent et de bonne qualité ».

« Scientifiquement parlant, ce document est une véritable tromperie pour ne pas dire escroquerie, a tranché l’ancien chef de l’État dans une note parvenue à Seneweb. Le Professeur, entre autres, de statistique mathématique que j’ai enseignée pendant treize ans à Paris et à Dakar note cette copie : zéro. »

Se présentant en « Pr Abdoulaye Wade », « spécialiste enseignant de l’expertise statistique », le secrétaire général du Pds relève que « le document comporte une faiblesse méthodologique qui le vicie fondamentalement ».

Il développe : « Pour faire une étude du fichier électoral il n’y a que deux voies en science statistique. D’une part l’enquête exhaustive qui implique que l’on examine le fichier entier de A à Z, ce que les experts n’ont pas fait, n’ont pas envisagé de faire et ne peuvent faire. De l’autre, la voie de l’échantillonnage. Nulle part les experts n’ont dit qu’ils ont travaillé sur un échantillon. »

Partant de ce constat, le pape du Sopi estime que « les ‘experts’ ont fait un travail qui n’a rien à voir avec un audit scientifique ».

Wade « libéré »
À l’entame de sa note, l’ancien chef de l’État a tenu à souligner que s’il s’est jusque-là « abstenu volontairement de réagir pour exprimer la piètre opinion » qu’il avait du rapport, c’est « par égard à l’Union européenne au nom de qui a été publié un rapport d’analyse statistique du fichier électoral sénégalais ».

Mais, poursuit Wade, « l’éclairage donné par l’Union européenne à une délégation de l’opposition montrant qu’en fait l’audit était l’œuvre du gouvernement (sénégalais) qui en avait rédigé les termes de références et l’avait piloté, ne demandant à l’Union européenne qu’un support financier, (l)’a libéré de (s)es scrupules ».

Concédant des erreurs de 1,2% à 1,9% portant sur des « noms qui manquent, des données pas complètes ou des inversions », les experts de l’UE ont estimé que le fichier électoral sénégalais, qui compte plus de six millions d’électeurs, est fiable.

Le groupe d’experts est composé de l’Italien Pierre Weiss, chef de mission de l’UE, du Franco-Haïtien Fabien Marie, expert électoral, du Togolais Alfa Pama, spécialisé en analyse data, et de l’Ivoirien Séraphin Kouaho, spécialisé en base de données.

 

Auteur: Seneweb news – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here