S’il y a un lieu qui fait bien parler de lui, c’est bien l’Italie. En effet, après les meurtres des sénégalais, toujours impunis et l’histoire de certains déficients mentaux recensés, un sénégalais qui travaille dans un cabinet d’un ministre italien estime que près de cinq cents (500) sénégalais sont dans les prisons italiennes.

La plupart sont arrêtés pour trafic de drogue.  A l’en croire, « ces histoires de drogue, on ne l’entendait que chez les italiens, mais maintenant, la tendance est inversée. Beaucoup de sénégalais sont dans les geôles italiennes pour trafic de drogue et autres délits. Ce sont de vrais problèmes », justifie le sénégalais.

Pour rappel, dix huit (18) sénégalais avaient été arrêtés le 10 février dernier pour trafic de cocaïne, 160.000 euros par les policiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here