Actualité oblige, Pape DIOP a fait face à la presse ce samedi à Louga pour fustiger une énième fois le projet de loi portant parrainage des candidats à la prochaine présidentielle de 2019 : «Ce projet de loi est porteur de germes préjudiciables à la démocratie de notre pays. S’il est voté en l’état, ses méfaits exposeraient le pays à beaucoup d’incertitudes».
Parlant du bilan de Macky SALL au pouvoir, l’ancien maire Dakar soutient que ces six années sont émaillées de scandales, de mauvaise gouvernance : «Six ans où des scandales succèdent à des scandales, six ans de mauvaises décisions, six ans de mauvaises nominations, six ans de tâtonnement, six ans de manque de vision et de fuite en avant. Le Sénégal d’aujourd’hui donne cette impression que le président de la République et le Gouvernement sont  totalement débordés.»

Poursuivant son diagnostic, le leader de Bokk GIS-GIS a lancé l’alerte sur «le sourd mécontentement et la grogne sociale qui risquent de conduire à l’explosion de violences, la paupérisation croissante de la majorité de la population sur fond de détournements de deniers publics et  de surfacturations, le recours à la répression pour contenir les manifestations et le mécontentement, une diplomatie carrément inexistante, qui sont les éléments constitutifs du sombre tableau que présente le Sénégal à la veille des élections de 2019».

XAMLE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here