Le leader de la Convergence Bokk Gis-Gis va déposer une plainte ce mardi contre l’Etat du Sénégal et l’entreprise Eiffage, chargée de construire une digue de protection pour épargner les populations de Saint-Louis des fortes vagues qui balaient leurs habitations.

Après le lancement des travaux de construction de la digue de protection à Saint-Louis, Pape Diop et ses camarades ont décidé de déposer une plainte contre l’Etat du Sénégal et l’entreprise en charge des travaux.
Le coordonnateur départemental de Bokk Gis-Gis à saint-Louis Ousmane Wade dénonce un scandale qui a conduit à la détresse des populations. « Après la visite de Pape Diop sur ces lieux sinistres, nous sommes revenus, mais, à notre grande surprise, ce que nous avons vu est scandaleux, la digue a cédé et les travaux sont arrêtés. Les fortes vagues ont tout balayé. Elles ont emporté avec elles une partie du mur nouvellement érigé », a déploré Ousmane Wade dans les colonnes du journal « Les Echos »/

Ainsi, avec certains responsables des quartiers de pêcheurs de la Langue de Barbarie ont décidé de traîner l’Etat du Sénégal et la société Eiffage chargée des travaux, devant la barre. « Dès ce mardi, nous déposerons cette plainte au tribunal de saint-Louis. Les responsabilités de tout un chacun doivent être situées afin que plus jamais cela ne se reproduise », déclare-t-il.

Pour rappel en février dernier, les Président Macron et Macky Sall avaient annoncé un financement de 30 millions d’euros pour sauver les populations de la Langue de Barbarie de la conquête furieuse des eaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here