Le président du mouvement « Daj Dëpp », Sheikh Alassane Sène dénonce le projet de loi instituant le parrainage des candidats à l’élection présidentielle de 2019.

« Ce n’est qu’une lubie nouvelle qui s’apparente à une fuite en avant de la part d’un pouvoir qui ne peut tolérer l’expression de la démocratie dans sa forme la plus criante », martèle le candidat indépendant à la présidentielle prochaine dans le communiqué parvenu mercredi à Senego.

Pour parer au plus pressé, M. Sène dit travailler à la mobilisation des signatures requises pour sa participation à ces échéances mais réfute tout de même ce nouveau projet de loi de l’exécutif qui vise à barrer la route aux potentiels candidats en 2019.

« Macky Sall use de ce énième subterfuge pour annihiler tous les projets de candidature destinés à lui faire de l’ombre. Ainsi fait-il régresser gravement notre démocratie par cet acte anti républicain comme il en a pris l’habitude depuis son accession au pouvoir.« , s’insurge-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here