Après plus de 3 rencontres et des négociations ardues entre le Premier ministre et les syndicats d’enseignants, aucun accord n’a été trouvé sur la question de l’indemnité du logement. Ce vendredi 30 mars 2018 encore, après plus de deux heures de conciliabules à la Primature, Mahammed Boun Abdallah Dionne a fait part de ses limites et déplacé le cadre de concertation au Palais de la République pour que le Président réussisse à convaincre les enseignants.

A l’issue de cette rencontre, le chef de l’Etat a décidé de porter l’indemnité de logement qui était de 60 000 Fcfa à 85 000 Fcfa. Macky propose d’ajouter 15 000 Fcfa en octobre 2018 et 10 000 Fcfa en janvier 2019. Et ce n’est pas tout. Pour les vacances, il y aura une augmentation de salaire de 10 000 F CFA. Là également ce sera par tranche : 5 000 en octobre 2018 et 5 000 en janvier 2019.

Pour ce qui s’agit du paiement des rappels, le Président Macky Sall a prévu un plan d’apurement sur 3 ans, soit entre 20 et 25 milliards Fcfa par an pour payer tous les dossiers de rappel qui sont en instance.
Le Président Macky Sall a ensuite indiqué aux syndicats d’enseignants qu’il était à bout souffle et qu’il ne pouvait pas faire plus que ce qu’il a proposé. Mieux encore, il les a suppliés de regagner les classes pour sauver l’année scolaire et l’avenir des élèves sénégalais.

Sans rejeter la proposition du Président, le G6 a demandé du temps pour aller recueillir l’avis de la base.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here