Les syndicats d’enseignants n’arrivent pas à accorder leurs violons. On assiste à une scission chez ces syndicalistes. Au moment où Serigne Mbaye Thiam annonce que certains d’entre eux ont décidé de suspendre leur mot d’ordre de grève, Abdoulaye Ndoye lève un coin du voile. Le Secrétaire général du Cusems considère que le régime de Macky Sall « déteste les enseignants…« . 

Ils seraient quatre syndicats de l’élémentaire qui auraient décidé de suspendre le mot d’ordre. Il s’agirait du Sels, du Sels/authentique, de l’Uden et du Sneelas/Fc. Pour leur part, le Cusems et le Saems, les deux syndicats du moyen secondaire maintiennent leur position et ont prévu une marche nationale à Diourbel. Le Sg du Cusems demande la démission du ministre Serigne Mbaye Thiam car, estime-t-il sur la Rfm, « le régime de Macky Sall déteste les enseignants… »

« Le Cusems n’a jamais suspendu, n’a pas suspendu… Le Cusems est en train de dérouler un mot d’ordre du G6 avec une marche nationale qui sera organisée à Diourbel et nous sommes sur les préparatifs. Deuxième élément, face aux revendications légitimes du Cusems et du G6, la réponse du Gouvernement est articulée autour des menaces, de la diabolisation, de l’intoxication, de l’oppression et de la désinformation…« , a voulu clarifier Abdoulaye Ndoye.

Toutefois, le Sg du Cusems qui estime que « M. le ministre Serigne Mbaye Thiam qui a échoué, lamentablement dans le management de l’Enseignement supérieur, qui vient d’échouer lamentablement dans la gestion du ministère de l’éducation nationale » croit, qu’au « nom de l’honneur de la République, au nom de la dignité citoyenne et de la dignité politique« , qu’il doit rendre le tablier.

« Maintenant nous disons au régime du président Macky Sall que les enseignants ont la confirmation qu’ils sont méprisés par ce régime, détestés parce que c’est le régime du président Macky Sall qui, pour la premier fois a servi des réquisitions aux enseignants, qui a brandi la radiation, qui a exercé une répression aveugle sur les enseignants lors de leur marche à Ziguinchor, qui a convoqué les enseignants à la police alors que ces enseignants sont les jardiniers de l’intelligence humaine, les soldats du savoir« , poursuit M. Ndoye.

Sur ce, il annonce que « les enseignants ont tourné, définitivement le dos au régime du président Macky Sall. Parce que le régime n’aime pas les enseignants. Il les déteste, il les méprise parce que ce que nous avons entendu est extrêmement grave. Si, aujourd’hui, nous sommes dans cette situation, c’est parce que le Gouvernement a joué au dilatoire… »

Pour sa part, lors d’une conférence de presse, ce samedi 21 avril, Serigne Mbaye Thiam, qui espère une sortie de crise, annonçait que quatre (4) syndicats sur les six (6) qui composent le G6 ont décidé de suspendre le mot d’ordre. Toutefois il n’a pas voulu décliner les noms de ces syndicats. Le ministre de l’Education nationale en avait profité pour annoncer un réaménagement de l’année scolaire et des examens…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here