Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait un aveu de taille hier, à l’Hémicycle, lors de l’examen du projet de loi portant Loi de Finances Rectificative.

En effet, interpelé par les députés sur les nombreux chantiers de l’Etat à l’arrêt, Amadou BA n’a pas uniquement admis cette situation. Brandissant des chiffres, repris L’As quotidien, il renseigne qu’ils sont au total 715 chantiers à l’arrêt. Et selon l’argentier de l’Etat, qui crypte ses explications, cette situation se justifie par une modulation des dépenses qui s’est avérée nécessaire suite à la baisse des recettes tirées du pétrole. Poursuivant un discours que la plupart des députés ne comprennent pas, Amadou BA soutient que cette situation est passagère et que bientôt, les chantiers, dont les budgets ont été votés, vont redémarrer.

 

C’est la première fois que le gouvernement admet faire face à une Tension de trésorerie. Malgré la dette intérieure qu’il peine à honorer, les nombreuses accusations des opposants, dont Mamadou Lamine DIALLO, les remarques d’alliés comme Mamadou Lamine LOUM, le régime de Macky SALL a toujours nié la situation de banqueroute au bord de laquelle se trouve le Sénégal. Amadou BA s’est même permis d’affirmer que le Sénégal avait en caisse plus de 700 milliards de F CFA.

 

 

WALFNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here