URéponse du berger à la bergère. « Nous ne faisons pas des lois pour des personnes physiques, pour des individus fussent-ils fils d’ancien président de la République ». Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, répond ainsi au Parti démocratique sénégalais (Pds). Qui accuse le pouvoir en place de vouloir éliminer Karim Wade de la prochaine présidentielle de 2019.

« Les lois sont applicables pour tout le monde », martèle Aly Ngouille Ndiaye. Avant d’enfoncer le clou : « Ce que je peux dire avec certitude, c’est que Karim Wade a fait l’objet de rejet pour son inscription (sur les listes électorales) comme l’ont été plus de 5 mille Sénégalais qui ont été condamnés pour différents délits. Et, qui sont dans le même cas que Karim Wade ».

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique s’est prononcé en marge des concertations qui se sont tenues ce mardi sur le montant de la caution de la présidentielle fixée à 30 millions de francs Cfa. Une rencontre avec les partis politiques marquée par l’absence de l’opposition dite significative.

Auteur: Dié BA – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here