Le baccalauréat général démarre aujourd’hui (mardi 17 juillet). Mais sur les 157 687 candidats, plus de 150 sont déjà exclus pour utilisation du téléphone portable dans les lieux d’examen. Une révélation du Directeur de l’Office du Bac Socé Ndiaye, selon qui ces candidats interceptés seront traduits en conseil de discipline de l’Université.
« On a un candidat à Tambacounda, 23 candidats à Dakar, un à Matam et à Thiès où on a interpellé un grand nombre de candidats, (124 à la philosophie et 3 au bac technique)», a estimé le successeur de Babou Diakham qui informe que « ces candidats sont tous exclus.  Leurs dossiers sont en cours et seront traités par  la commission de discipline de l’université. On ne sait pas encore quand est-ce que cela va être instruit par cette commission. Mais  en attendant leur instruction et le verdict de la commission, ils ne pourront plus faire le baccalauréat».
Pour le moment ce sont un peu plus de 150 candidats « ajournés d’office » ! Espérons que les « agents policiers » pour ne pas dire les surveillants ne vont pas encore « appréhender » d’autres candidats au cours du baccalauréat général de cette année académique en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here