Coup de tonnerre dans l’entourage présidentiel. Le médiateur de la République, qui animait une conférence pour le Collectif des associations « Sopé » (Sénégalais résidant à Lyon), n’exclut pas de se présenter à l’élection présidentielle.

« Est-ce que je suis candidat, je n’en sais rient du tout. Rien ne fait obstacle à ma candidature. Rien ! Je suis citoyen Sénégalais, j’ai plus de 35 ans je sais lire et écrire en français. J’ai les mêmes droits que Macky Sall, Ousmane Sonko, Idrissa Seck», lâche-t-il dans un entretien accordé à L’Observateur.

Une bombe qui était attendue vue la posture distante ces temps ci de Abc qui n’érretait pas de critiquer la gestion de Macky Sall s’attirant dans le même temps les foudres des militants du Président de la République.

Il poursuit : « Je suis Médiateur, je n’appartiens à aucun parti politique. Je ne suis d’aucun bord. J’ai d’ailleurs cessé de chercher un bord, je dois en trouver un qui ne sera nul autre que celui que je me serais tracé moi-même. Je prépare mon avenir même si c’est trop dire à 60 ans.»

Mais, précise-t-il, j’en ai un. « Si je devais être candidat, ce n’est pas à Lyon que vais faire la déclaration ». « Dans le secret de ma délibération, je répondrai à cette question », a-t-il souligné.

Une chose est sûre, si vraiment le compagnon de Macky Sall décide de s’affranchir de ce dernier, ce sera un véritable séisme au sein de l’Apr. D’autant que Abc fait partie des chevilles ouvrières de l’Apr aux premières heures de sa création. Un scénario qui n’est pas sans rappeler les départs fracassants de Djibo Ka et de Moustapha Niasse du Parti Socialiste dans les années 90 pour prendre leurs destinées politiques en main ou même un certain Macky Sall poussé à la sortie au Pds, et la suite tout le monde la connait.

Amadou L MBAYE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here