L’affaire Oumar Watt, ce jeune homme plongé dans le coma à la suite d’une bagarre avec des militaires français dans une discothèque, livre ses premiers secrets. Selon Libération, l’enquête menée par la brigade prévôtale enfonce les soldats français.

D’après le procès-verbal de l’enquête consulté par le journal, ces derniers sont arrivés sur les lieux ivres. Ils ont provoqué Watt en voulant parlant de force avec l’une des filles qui l’accompagnaient. Lorsque que le jeune  homme a protesté, l’un des militaires a insisté, les esprits s’échauffe et Watt reçoit de son protagoniste le coup qui le mit Ko.

Le journal souligne que les mis en cause ont tenté par la suite de s’enfuir, mais seront arrêtés par foule avant l’intervention de la gendarmerie de Ngor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here