Elle ne savait pas c’était sa dernière mobilisation pour Ousmane Sonko. Elle ignorait que l’élection présidentielle de 2019 se passera sans elle. Elle, c’est Mariama Sagna, la responsable Pastef de Keur Massar, tuée samedi nuit.

Mère de deux enfants, la victime aurait été «lâchement assassinée», d’après un post d’Ousmane Sonko sur sa page Facebook.

La même source indique que la défunte a été tuée après avoir été violée dans sa maison, quelques heures après le meeting organisé par son par dans la localité.

Le responsable de la communication de Pastef a confirmé la mort de sa camarde, mais se garde de parler d’assassinat.

Pour sa part, Sonko, que nous avons cherché à joindre en vain, condamne un «acte barbare» et demande que lumière soit faite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here