Le contrat d’affermage de production et de distribution de l’eau à Dakar risque d’échapper à la Sde. L’État du Sénégal aurait porté son choix sur la société française Suez qui a fait pourtant une offre plus chère que celle de la Sénégalaise des eaux.

Selon, la Rfm qui donne l’information, la direction de contrôle des marchés publics (Dcmp) aurait demandé des explications à l’Etat du Sénégal. En effet, parmi les sociétés postulantes, la Sde a été celle qui a fait l’offre la plus avantageuse.

La Dcmp veut des éléments d’explication non seulement sur le pourquoi mais également sur le comment du choix de la société française, qui a été retenue alors qu’elle présentait l’offre la moins-disante?

Le ministre en charge d’Hydraulique,  Mansour Faye, explique  que dans cette affaire, le Code des marchés publics a été bien respecté.

À noter que depuis, le 1er juin dernier, l’État du Sénégal devait procéder à l’adjudication provisoire. Cinq mois aujourd’hui, cela n’a été fait. À ce propos, Mansour Faye d’expliquer qu’il n’ y a aucun retard et que les dossiers d’Appel d’offres sont en ce moment à la Dcmp qui a 7 jours francs pour se signaler.