Le président du groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » a profité du grand magal de Touba pour avertir le régime de Macky SALL.

Cheikh MBACKE Bara Doli  qui se félicite du discours du Khalife général des mourides, estime toutefois que tout dépend du régime qui a en charge l’organisation de la prochaine présidentielle.

« Nous demandons au Président Macky SALL d’enlever Aly Ngouille NDIAYE de la tête du ministère de l’Intérieur. L’organisation des prochaines élections présidentielles doit être confiée à une personnalité neutre », martèle le député.  Poursuivant, Cheikh MBACKE Bara Doli  invite « les acteurs  politiques à œuvrer pour des élections apaisées comme l’a souhaité le guide des mourides, Serigne Mountakha ».

Toutefois, affirme-t-il, «  si le président  de la République, Macky SALL, veut des élections calmes, il doit nécessairement confier à une autorité  autre que l’actuel ministre de l’Intérieur ». Avant de marteler : « nous ne serons jamais d’accord qu’Aly Ngouille NDIAYE organise les élections présidentielles du 24 février prochain ».