Mame Cafa Sall: "Le Facteur Bloquant dans L'Evolution des jeunes, c'est les jeunes eux-mêmes! "

24 juillet 2017 Author :  

Mame Cafa Sall est de la race de ces jeunes entreprenants et innovateurs qui ne lachent jamais prises. Trés tot animé par un sens de créativité, elle a décidé d'entreprendre dés l'age de 21 ans. Auteur, Coach en Leadership et Représentante du CAVIE (Centre Africain de Veille & d'Intelligence Economique) au Sénégal, ses interventions inspirent aussi bien des étudiants que des professionnels désireux de contribuer à la marche des choses. Senpresse.com l'a interviewé dans le cadre de sa rubrique Entre'Preneurs.

1.Parlez Nous de H & C (KAIZEN)

KAIZEN est une entreprise de coaching et de formation. Elle est née du développement de la filiale de H&C au Sénégal.

Nous avons formé et coaché plusieurs top & middle managers de grandes structures au Sénégal en leadership. Nous faisons partie des entreprises leaders dans ce domaine.

  1. Qu’est ce qui demeure le catalyseur de votre intégration dans le domaine du Coaching ?

C’est une question qu’on me pose très souvent. Mais Je pense que le hasard n’existe pas et ma passion pour le leadership et le développement personnel n’est pas fortuite. J’ai l’habitude de dire dans mes formations que je suis une personne très timide, si aujourd’hui j’arrive à faire certaines choses, je pense que c’est grâce au développement personnel.

Maintenant le déclic a été véritablement crée en 2010 quand j’ai rencontré une personne assez spéciale  qui a été mon coach par la suite,  lors d’un forum sur l’entreprenariat. Il a fait une petite présentation pour nous, mais très inspirante et percutante. On nous disait que nous avions des professeurs formidables à l’UCAD mais cette personne très jeune à l’époque a pu créer un déclic que mes profs ne parvenaient pas à faire après des années d’études. A cet instant clé, le changement à été déclenché. Je me suis dit dans ma tête je veux être comme lui. S’il a pu le faire moi aussi je peux le faire…Et quelques mois après, j’ai créé mon entreprise avec ma bourse, j’avais 21 ans …dans le conseil en management, le coaching et la formation.

  1. Dans vos interventions, vous revenez souvent sur « le bon message à donner au cerveau ». Quel est l’intérêt pour celui qui veut atteindre ses objectifs?

Tout part du cerveau. Si aujourd’hui nous n’arrivons pas à faire certaines choses, c’est juste parce que nous n’arrivons pas à développer le bon état d’esprit qui nous permet de nous lancer et passer à une étape supérieure.

Tout est lié au cerveau…la maitrise émotionnelle, le développement du relationnel, la confiance en soi  même nos niveaux de résultats.

Je le scande partout : le changement repose sur soi à 96%, si on arrive à créer le déclic dans la tête tout autour de nous changera.

Et comme je le répétais à des étudiants hier, il y’a trois choses qui sont déterminantes au succès d’une personne : l’état d’esprit, les attitudes et les actions. Et je vais aller plus loin, c’est les trois choses sur lesquelles il faudra s’appesantir pour que l’Afrique puisse passer à une étape supérieure

  1. Dans une société comme la notre, qu’est ce qui, selon vous, demeure un facteur bloquant dans l’évolution des jeunes ?

Les jeunes eux-mêmes !

S’ils arrivent à internaliser le principe « Peu de bavardage, beaucoup d’actions », à se focaliser sur le plus important, bien gérer les détails et travailler sur eux même,  ils avanceront plus vite

Et ça revient à ce que je disais tantôt, c’est l’état d’esprit.

Si on arrive à développer le bon état d’esprit, nous verrons nos performances se décupler.

  1. Que ressentez-vous face à ces gens qui font de vos interventions des tremplins vers leur réussite ?

Une joie inestimable, c’est la raison d’être du coaching. Quand on arrive à créer le déclic dans la vie de quelqu’un, l’impact est considérable.

Tu sais le développement de notre continent passe inéluctablement par le développement de l’homme. Si on travaille sur nous avec l’enchainement requis, dans les années à venir, on sera à un autre niveau.

Actuellement même on voit déjà qu’il y’a beaucoup d’évolution. Les jeunes deviennent de plus en plus audacieux et je trouve cela FORMIDABLE !

  1. En tant que Coach, quels sont vos Challenges pour cette Année 2017 ?

Pour cette année, mon challenge est de renforcer nos acquis dans le domaine du coaching, de booster ma chaine Youtube pour toucher plus de monde.

Et depuis quelques semaines, j’ai été nommée comme représentante  au Sénégal du CAVIE (Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique). Ceci découle de ma passion pour la stratégie d’entreprise et le business intelligence, et je compte en faire un acteur majeur dans ce domaine.

67 Views
Super User
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…